Actualités

Mauritanie : Les rapports tendancieux de Sherpa mis à nu par des ONGs

Le forum pour la transparence et la défense de l’Etat de droit a mis à nu les allégations et les rapports tendancieux de l’association française Sherpa dont une des principales ‘’mission’’ est de dénigrer la Mauritanie et de ternir son image en matière de ‘’bonne gouvernance’’.

C’était mercredi soir dans un Hôtel de Nouakchott lors d’une conférence  de presse animée par des membres du forum et de la société civile.

Les intervenants ont tour à tour situé la conjoncture et les motivations réelles qui conduisent cette association françaises à s’en prendre à la Mauritanie malgré les données favorables fournies par les organisations internationales dont ‘’Transparency International’’ et les organisations du système des nations unies sur les indices économiques et les progrès enregistrés par la Mauritanie.

Les rapports de Sherpa manquent de professionnalisme et d’impartialité, ont unanimement expliqué preuves à l’appui les participants à cette manifestation.

Parmi les intervenants, Dr. Cheikh Tourad ould Abdel Maleck, Commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action humanitaire  des parlementaires, de maires, des imams et des représentants d’organisations internationales accréditées en Mauritanie.

Pour, Mme Messaouda Mint Baham, présidente du forum, le rapport de l’organisation SHERPA n’a aucune crédibilité car il comporte de fausses informations sur la Mauritanie et des analyses subjectives et erronées ayant pour seul but de porter préjudice à l’image de la Mauritanie.

Elle a souligné que ‘’cette association a manifesté, de manière claire et manifeste, sa mauvaise foi envers la Mauritanie en termes de sélection et d’interprétation des classifications, et des indicateurs qu’elle publie, et continue d’ignorer les grands progrès réalisés par notre pays dans de nombreux domaines, notamment en matière de transparence et de bonne gouvernance’’.

Mint Baham a salué les rapports annuels des organisations financières internationales qui montraient que la Mauritanie a réalisé des progrès significatifs dans le domaine de la transparence financière. Des rapports mis de côté par Sherpa, selon elle.

A noter que Sherpa est une association française dirigée par l’avocat William Bourdon, avocat et associé de Mohamed ould Bouamatou, homme d’affaires et opposant  mauritanien établi à l’étranger et sous le coup d’un mandat d’arrêt émis par la justice mauritanienne pour ‘’ actes de corruption aggravée, sape des institutions de la République, blanchiment et corruption transfrontalière touchant des sénateurs, des journalistes et des leaders syndicaux’’.

Il est reproché aux rapports de Sherpa de se baser sur de fausses informations fournies par des segments de la presse et de la société civile  à la solde de l’homme d’affaires ould Boumatou recherché par la justice de son pays.

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *